à Pois
Earrings (Des boucles d'oreilles) - Mad Maven | Bardot Tulle Runched Mini Dress (Robe en Tulle) - ASOS | Straw Beach Bag (Sac de plage) -  ASOS | Heels (Talons) - ASOS 

It's starting to get warmer in Boston and in a way I oddly miss winter. In general, I find winter to be quite reflective and introspective because I end up spending most of my time indoors with close friends and family. But now that Spring is here, and my perspectives on a lot of things seem to have shifted, it feels like the ideal time to get back to styling and visual storytelling again.

To be honest, I got a little burnt out towards the end of last year. I had quite a busy summer, went through a lot of challenging changes in the fall and so by the time winter came around, all I wanted to do was heal, relax, recuperate, and explore other facets of myself. I don't know if some of you can relate to this, but even in the midst of being burnt out, I had a lot of anxiety about not being able to creatively express myself through my blog. I have been blogging for almost five years now, and I'm incredibly grateful for the opportunities I've had, and the people I have met through pursuing this outlet. However, although I felt anxious about taking a break, I felt the need to explore who I was outside the boxes I tried to fit into that made me feel limited.

I needed to be away to restructure andreinternalze in with what my intentions for blogging were, as I found myself getting carried away with the need to live up to certain expectations (tracking followers, instagram feed aesthetics, etc..), and it simply got overwhelming and took the fun out of it for me.

The upside of being away was that I got to explore other hobbies! I started knitting again, painting, videography, pottery, etc..

I could go on about other experiences I had, but more importantly, I realized that the less constrained I felt about fitting into one identity, the more liberated I felt. Essentially, the less pressure I put on myself to have a specific brand (especially because I have so many interests, and I'm naturally drawn to a variety of styles and forms of expression), the more liberated I felt to continue exploring my interests from a place of love and curiosity, like it was once before.

I thought I'd share this realization, in case any of you can relate or struggle with similar feelings. I guess the message here is, it's okay to not fit into just one thing. Keep an open mind, explore, discover and soar. Okay, that sounded realllyyy cheesy, but it's sort of the truth. :D

I should add that it helps to do things in seasons. People tend to ask how I'm able to "juggle" so many things (in reality I spend most of my time sleeping, so this question is quite flattering) but I think overall it's realizing that I can only juggle two or three things at a time, and understanding my limits. For example, right now my main focus is on my day job in tech (this is my constant focus I should say) and blogging. This may shift in a few weeks after I hit certain milestones, and I'm okay with that.

Okay, I think I've rambled on for too long about myself. I'm also still learning as I go and trying to figure out life, but I hope this has been somewhat helpful.

As always, thank you for stopping by!

Stay smart, stay beautiful,

-Onivie

Il commence à faire plus chaud à Boston et l'hiver me manque. C'est bizarre! En général, je trouve l'hiver est assez réfléchi et introspectif parce que je passe la plus partie de mon temps à l'intérieur avec mes amis proche et ma famille. Mais maintenant que le printemps est ici, et mes perspectives sur beaucoup de choses semblent s'être déplacées, c'est le moment idéal pour revenir au style et à la narration visuelle encore.

Honnêtement, je suis devenu épuisée vers la fin de l'année dernière. J'ai eu un été très occupé, j'ai dû faire face à plusieurs changements difficiles à l'automne et, au moment où l'hiver est arrivé, tout ce que je voulais faire était de guérir, se détendre, récupérer et explorer d'autres facettes de moi-même. Je sais pas si vous avez ressenti ce sentiment, mais même au milieu d'être épuisée, j'avais beaucoup d'anxiété à l'idée de ne pas pouvoir m'exprimer moi-meme de façon créative avec mon blog. Je blogging depuis presque cinq ans maintenant, et je suis incroyablement reconnaissant pour les opportunités que j'ai eues, et les gens que j'ai rencontrés. Cependant, bien que je me sentais anxieux de prendre une pause, j'ai ressenti le besoin d'explorer qui j'étais en dehors des espaces dans lesquels j'essayais de m'intégrer, ce qui m'a fait me sentir limité.

Je voulais juste me restructurer et comprendre mes intentions de blogger, car je devins accablé par de grandes attentes (suivi des followers, etc.), et c'était plus agréable. L'avantage de la pause est que j'ai exploré d'autres passe-temps! J'ai recommencé à tricoter, la peinture, la vidéographie, la poterie, etc.

Je pourrais continuer sur d'autres expériences que j'ai eues, mais plus important encore, j'ai réalisé que je me sentais beaucoup mieux quand je ne m'inquiétais pas d'avoir une identité. En fait, j'ai commencé à explorer mes intérêts avec amour et curiosité, comme avant!

Je pensais partager cette réalisation, au cas où vous pourriez le comprendre. Je suppose que le message ici est, vous pouvez avoir plusieurs choses que vous aimez faire. Soyez ouvert, explorez, découvrez et planez. Ok, ça sonnait vraiment ringard, mais c'est la vérité, je pense. :)

Je devrais ajouter que cela aide à faire les choses en saison. Parfois, les gens me demandent comment je peux «jongler» avec beaucoup de choses (en réalité, je passe le plus clair de mon temps à dormir, donc cette question est assez flatteuse) mais je pense que globalement je réalise que je jongle seulement deux ou trois un temps, et je comprends mes limites. Par exemple, en ce moment mon objectif principal est mon travail de jour dans la technologie (c'est mon accent constant, je devrais dire) et cette blog. Ca peut changer dans quelques semaines après avoir atteint certains jalons, et ca marche pour moi.

D'accord, je pense que j'ai assez parlé de moi. J'apprends toujours aussi en j'essaier de comprendre la vie plus en plus, mais j'espère que cela a été utile.

Comme toujours, merci pour la lecture!

Pardon mon francais, j'apprends encore! :D

Restez intelligent, restez belle,

-Onivie